Notre grand voyage en Asie...

Auroville

06:35 , 12/03/2009, Auroville .. 1 commentaires .. Lien
Mots clefs :

Auroville, la Mère, le Matrimandir, ça vous dit quelque chose ?

La Mère était une française d'origine égyptienne qui a cherché a créer un lieu empreint de spiritualité, où les hommes de toutes nationalités, de toute races, de toutes religions vivraient en harmonie. Elle s'est installée à Auroville, au nord de Pondicherry au début des années 60. Sur ce plateau désertique, 5 millions d'arbres ont été planté pour rendre la vie possible. Aujourd'hui Auroville compte 2000 aurovilliens de 42 nationalités différentes (beaucoup de français) qui vivent dans plusieurs villages disséminés sur 20 km. Auroville est donc à la fois un lieu de spiritualité centré sur le Matrimandir, énorme bâtiment sphérique doté d'une magnifique et étonnante architecture intérieure, voué à la méditation; et un lieu foisonnant d'activités variées mais communautaires. Des projets de tout ordre y voient le jour et y sont menés: fabrication artisanale d'instruments de musique, ferme bio., purification de l'eau, mise en place de moto électriques, de vélos solaire, artisanat en tout genre…

Nous cherchions la route d'Auroville quand Gilbert, un français étonné de voir un camping-car ici, nous a interpelé. Lui est là pour quelques jours afin de découvrir la vie à Auroville et éventuellement s'en inspirer et recréer quelque chose d'approchant au Maroc, où il vit. Grace à lui, nous rencontrons Jo et Taj, un couple aurovillien depuis bientôt 2 ans, qui nous ont expliqué les grands principes gérants la vie des aurovilliens. "Auroville est basée sur le principe de l'anarchie divine et de la conscience suprême de chacun". Taj, très pragmatique, nous explique comment ici chacun met ses compétences personnelles au service de la communauté. Combien il est difficile d'y entrer, mais combien il est facile d'en sortir, ce qui pour lui est la preuve qu'Auroville n'a rien d' une secte. A Auroville, il n'y a pas de police, pas d'institution telle que nous les connaissons. La drogue, l'alcool et même souvent la cigarette sont bannis. La plus part des aurovilliens sont végétariens. La journée, ils se rendent dans la communauté dans laquelle ils travaillent à des projets ayant pour but le développement et l'amélioration d'Auroville. Le soir chacun regagne son appartement qu'il a acheté et dont il est propriétaire tant qu'il l'occupe. Le jour ou un aurovillien quitte son logement, celui-ci revient à la communauté.

Tellement de questions nous sont venues ! …

Jo a mis en place un service de restauration à midi pour la communauté ou travaille Taj. Elle cuisine donc tous les midis et en échange, elle demande simplement à ceux qui déjeunent là de lui amener des fruits, des légumes, du riz qu'elle utilisera pour le repas du lendemain.

Chacun est libre, mais doit rester guider par sa conscience personnelle.

D'après Taj, le grand enjeu actuel d'Auroville est que ceux qui ont plus de facilités pour s'exprimer (la langue commune qui a été choisie est l'anglais) prennent conscience du pouvoir qu'ils en retirent et laisse de la place aux autres. Pour lui Auroville n'est pas une démocratie car en démocratie, face à un problème, la solution retenue est celle choisie par la majorité. Ici, il n'y a pas de majorité décidant, mais la solution retenue est toujours celle du consensus.
De longs débats en perspective et tant de choses à découvrir !

En tous cas, merci à Jo et Taj de l'accueil qu'ils nous ont réservé et des explications qu'ils nous ont fournis. D'après eux, pour comprendre le fonctionnement d'Auroville, il faut y vivre et y participer pendant au moins 3-4 mois … Avis aux amateurs !

Pour nous, après cette pause de 4 jours à Auroville, il est temps de reprendre la route pour retrouver J Michel et Delphine à Bungalore et bien sur Filipo, notre webmaster qui vient nous rejoindre pour 2 semaines.



Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

La carte des lieux visités







Rubriques

Infos pratiques
L itineraire prevu
Le camping car
Le coin des enfants
Les préparatifs
Nous contacter
Présentation

Derniers articles

C'est la fin .
Joly Jumper fatigue
Le roi est mort, vive le roi !
Une histoire de temps.
he ho ... eh oh ... ?

Menu

L'odyssée des Toqués
Les Chazel
http://mariejosee.zorrilla.free.fr
Chemins du monde
La tortue Sélène
La famille Roux autour du monde
Critiques littéraire
Famille Robin

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email