Notre grand voyage en Asie...

Cappadoce

07:29 , 9/06/2009, Aksaray .. Publié dans Le coin des enfants .. 1 commentaires .. Lien
Mots clefs :

06 juin 2009 :

 

 

« Les villes souterraines », selon Lucie

 

            Nous sommes allés voir les villes souterraines. Surtout il ne fallait pas oublier les lampes. Nous avons commencé à descendre les escaliers infinis.

« Regardez, un souterrain ! Vite, on y va ! Qui veut venir ? Mamie, tu viens ?

-Oui. »

Notre groupe est entré dans le souterrain. J’étais devant et j’avançais doucement. Puis nous sommes arrivés dans un cul de sac. Nous avons vite fait demi-tour pour retrouver papi.

« Les villes souterraines ont été construites il y a 4000 ans. Elles ont été fabriquées pour accueillir les gens quand le village se faisait attaquer. Les gens pouvaient rester six mois à l’intérieur sans sortir, a dit maman. 

-         Un autre tunnel ! On peut y aller ? a demandé Bastien.

-         OK. »

Cette fois-ci, ce n’était pas un cul de sac.

J’ai demandé :

« Qu’est ce que c’est ce truc ?

-C’est une porte. C’est un disque de pierre de 20 cm d’épaisseur et de 1,30m de diamètre. » a répondu papa.

 

 

 

Nous avons continué.

« Nous arrivons enfin dans une salle, a dit Bastien soulagé.

-Non, regarde, ça continue, a dit mamie.

-Mais il fait 50 cm de hauteur ! On ne peut  pas passer, a dit papa.

- Tu as raison, dit mamie, rentrons. »

Ce qui était drôle, c’est que nous entendions papi dire « Dépêchez-vous ! J’en ai marre de marcher à quatre pattes ! »

Quand nous sommes enfin arrivés, papi a dit : « Enfin ! C’était long ! »

Nous avions fait au moins 200 mètres dans le tunnel. Une vraie aventure.

 

 

« Plus bas que terre » selon Bastien

 

            Cet après-midi, nous sommes allés voir des souterrains qui jadis servaient à se réfugier quand des ennemis attaquaient la ville. Il y avait huit étages de profondeur ! Donc tous les six (je dis « tous les six », car il y avait papi et mamie), nous sommes entrés dans le souterrain. Il fallait suivre les flèches qui indiquaient le chemin. Au début du  souterrain, il y avait plein de touristes. Mais bientôt les flèches nous ont indiqué un minuscule tunnel qui partait d’une grande salle. Quand je dis minuscule, c’était un tunnel qui faisait 80 cm de hauteur !!! (voir photos) Donc on marchait à quatre pattes. Heureusement il y avait des lumières accrochées au plafond. Puis nous avons débouché dans une autre salle qui servait à mettre le vin. De cette salle, un autre tunnel partait dans le noir. Comme nous étions aventuriers, nous avons quitté les flèches et les lumières, en laissant tous les touristes derrière nous. Enfin nous avons allumé nos lampes.

« Ce tunnel va bien, a  dit maman.

-         Oui, nous avons bien fait 200 mètres, a dit mamie. »

Papi, lui, nous attendait au début du mini souterrain.

 

 

 

Nous avons débouché encore dans une salle de quatre mètres carré. Pour rigoler, nous avons éteint nos lampes et nous avons crié de terreur comme si un  monstre arrivait. Encore  un autre tunnel débutait de cette pièce, mais impossible d’y passer, c’était trop petit, ça ne faisait même pas 50 cm de haut ! Donc nous sommes remontés pour retrouver papi. Mais cette balade était courte, nous avons été vite à la sortie.

De temps en temps, je l’avoue, c’était un peu effrayant.

 

 

 

 



Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

La carte des lieux visités







Rubriques

Infos pratiques
L itineraire prevu
Le camping car
Le coin des enfants
Les préparatifs
Nous contacter
Présentation

Derniers articles

C'est la fin .
Joly Jumper fatigue
Le roi est mort, vive le roi !
Une histoire de temps.
he ho ... eh oh ... ?

Menu

L'odyssée des Toqués
Les Chazel
http://mariejosee.zorrilla.free.fr
Chemins du monde
La tortue Sélène
La famille Roux autour du monde
Critiques littéraire
Famille Robin

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email