Notre grand voyage en Asie...

L’hospitalité façon iranienne

09:51 , 25/05/2009, Khorramabad .. 4 commentaires .. Lien
Mots clefs :

24 mai 2009 : 

Que ce soit en ville ou dans les campagnes, en Iran, l’hospitalité n’est pas un vain mot.

Nous sommes restés stationnés trois jours dans le parc d’Ispahan. Dès le premier soir, le gardien du parking est venu taper à notre porte. « Hello ! my sir ? ». Il était 22 heures, nous étions couchés et comme nous pensions qu’il voulait nous faire déplacer le camion, nous avons fait la sourde oreille.

Deuxième soirée, même scénario : « Hello, my sir ! ». Les enfants dorment, nous nous apprêtions à faire de même ; ce qu’il a à nous dire pourra attendre demain. Nous ne répondons pas.

Troisième soirée : « My sir ? My sir ? ». Cette fois nous regardons par la fenêtre. Le gardien est entouré de toute sa famille. Ils sont installés sur une natte juste devant Jolly Jumper. Et d’un seul coup « TILT ! ». Mais bien sûr, c’est ça ! Ils veulent nous inviter à manger avec eux ! Et dire que depuis trois jours nous ne répondions même pas, assurés que nous étions que ces appels avaient forcément un objectif  « désagréable » pour nous…Cette fois nous montrons le bout de notre nez, et, aussitôt, nous nous retrouvons assis sur la natte, une assiette devant nous. Nous ne parlons pas le Farsi, ils ne connaissent que quelques rares mots d’anglais, mais l’envie de communiquer et de découvrir l’autre est la même des deux côtés et nous fait dépasser cet obstacle.

Certes, quand le frère du gardien sort une photo de l’Ayatollah Khomeiny pour la serrer sur son cœur, avec ou sans vocabulaire, nous ne savons que dire…Parfois, mieux vaut ne pas connaître les mots…

 

Hier, nous étions dans la montagne, sur une piste que nous avaient indiquée des voyageurs. Nous nous sommes arrêtés en contrebas de la piste, près d’une rivière. A une centaine de mètres, une tente.

Sitôt qu’il nous voit nous installer, le père de famille vient nous inviter. Nous  devons relever nos jambes de pantalon pour traverser la rivière glacée et leur rendre visite. C’est une famille de bergers : les parents et leurs six enfants sont installés là avec chèvres et moutons pour la saison estivale (2500m d’altitude).

Ils vivent sous une tente en laine, ouverte sur un côté. Le sol est recouvert de tapis, au fond des matelas et des couvertures attendent la nuit pour remplir leur fonction. Les poules et les chevreaux entrent et sortent à leur guise. Une bouilloire noire de suie repose sur un feu de bois juste devant la tente. Les enfants sont pauvrement habillés et marchent pieds nus. Mais tous veulent nous faire honneur. Ils nous offrent du thé, du pain frais, du yaourt et nous remplissent un sac de fromages.

Comme il est difficile d’accepter tous ces présents !  Nous avons l’impression de les démunir un peu plus, les produits laitiers semblant être leur unique source de revenus. Mais refuser les offenserait certainement.

 

En ville ou à la campagne, les Iraniens aiment offrir et partager, et voyager en Iran est de ce fait un vrai plaisir.


Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

12:59 , 26/05/2009 .. Publié par fred seve
Que le retour à la "civilisation" va etre dur dans quelques semaines............c'est toujours avec beaucoup de joie que je lis vos mails............merci pour ce voyage à travers vos yeux..........PROTITEZ !!!!

merci pour ses commentaires

11:08 , 26/05/2009 .. Publié par Anonymous
Je ne vous connais pas, mais un kiné du 9ème m'a donné votre blog et je vous suis depuis 6 mois maintenant, merveilleux de vivre l'aventure par procuration
niluom69

Commentaire sans titre

11:45 , 26/05/2009 .. Publié par chambette
belle lecon d'hospitalité...qui nous fait reflechir...sur notre propre faculté à accueillir l'autre spontanément...., et cette ouverture aux autres que le monde occidental semble avoir oublié..!

Commentaire sans titre

08:23 , 27/05/2009 .. Publié par gerard et andree
vos photos et commentaires toujours aussi émouvants et interêssant et que dire de toutes ces merveilleuses rencontres!!! le voyage tire à sa fin dommage pour nous qui rêvons depuis l'an dernier !

{ Page précédente } { Page 16 sur 212 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

La carte des lieux visités







Rubriques

Infos pratiques
L itineraire prevu
Le camping car
Le coin des enfants
Les préparatifs
Nous contacter
Présentation

Derniers articles

C'est la fin .
Joly Jumper fatigue
Le roi est mort, vive le roi !
Une histoire de temps.
he ho ... eh oh ... ?

Menu

L'odyssée des Toqués
Les Chazel
http://mariejosee.zorrilla.free.fr
Chemins du monde
La tortue Sélène
La famille Roux autour du monde
Critiques littéraire
Famille Robin

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email