Notre grand voyage en Asie...

Ispahan

10:45 , 23/05/2009, Ispahan .. 0 commentaires .. Lien
Mots clefs : ispahan

22 mai 2009 :

Ispahan, qu’un poète du XVIème siècle a qualifiée de « moitié du monde » nous a effectivement ébloui. La place de l’imam avec sa célèbre mosquée bleue et celle du cheikh Lotfollah, le palais Chahel Sotun et son parc, celui d’Ali Qapu, la mosquée Jameh, tout comme les nombreux ponts qui enjambent la Zayandeh, font d’Ispahan une ville d’une richesse architecturale et historique difficilement égalée.

Mais la ville moderne est aussi très agréable car parsemée de parcs verdoyants où les Iraniens viennent passer les soirées. Comme nous avons la chance d’être là du mercredi soir au samedi, nous « assistons » au week-end musulman (jeudi-vendredi). Dans le beau parc où nous sommes installés, des centaines d’Iraniens viennent camper. Chacun sort de sa R5 ou de sa Diane (si, si, ça existe encore !) une immense natte, des couvertures, des coussins, un réchaud à gaz, une bouilloire, des casseroles et bien sûr la tente pop up qu’on jette en l’air et qui est prête instantanément. Et voilà, le week-end peut commencer !

L’ambiance est à la détente. Les familles, les amis se retrouvent et pique-niquent dans l’herbe. Tous semblent prendre du bon temps entre une tasse de thé, une partie de cartes ou de volley ball. L’occasion d’échanger par excellence.

Les femmes m’accostent avec curiosité et plaisir (et c’est réciproque !)…à condition que Jean-Marc ne soit pas dans les parages.

Hommes ou femmes, leurs questions portent toujours sur la perception que nous avons de l’Iran. Que pensait-on de l’Iran avant d’y venir ? Qu’en pense t-on maintenant ? Quelle image les médias européens donnent-ils de leur pays ?  Ils se sentent vraiment comme le vilain petit canard face au monde et font tout pour nous faire changer d’avis. Et ma foi, les Iraniens se révèlent réellement charmants.

Mais certains « détails » nous sautent aux yeux et nous rappellent là où nous nous trouvons, et le fonctionnement de cette théocratie unique au monde.

Trois jeunes écoutent de la musique près de leur voiture. Mais ici, ça ne se fait pas ; pas en public en tous cas. Un homme plus âgé passe et les regarde de façon insistante. Ni une, ni deux, les jeunes éteignent la radio et s’en vont. Coïncidence ? Effet de notre imagination sous influence des médias européens ? Un groupe de Français  nous confirme qu’ils ont eu des injonctions de la police pour arrêter leur poste de radio alors qu’ils étaient seuls -apparemment- au beau milieu de la montagne. Alors que j’écris assise dans le parc, des jeunes sont venus discuter avec nous. L’un d’entre eux a un MP3, deux mollahs passent, il éteint subrepticement son lecteur et sort un chapelet. Sans commentaire.


Ajouter un commentaire

{ Page précédente } { Page 18 sur 212 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

La carte des lieux visités







Rubriques

Infos pratiques
L itineraire prevu
Le camping car
Le coin des enfants
Les préparatifs
Nous contacter
Présentation

Derniers articles

C'est la fin .
Joly Jumper fatigue
Le roi est mort, vive le roi !
Une histoire de temps.
he ho ... eh oh ... ?

Menu

L'odyssée des Toqués
Les Chazel
http://mariejosee.zorrilla.free.fr
Chemins du monde
La tortue Sélène
La famille Roux autour du monde
Critiques littéraire
Famille Robin

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email